15 février 2016

Programmation 2016

La Mousson d’hiver – 14-16 mars 2016

PROGRAMME

Lundi 14 mars 2016

Théâtre de la Manufacture – Salle de répétition, Nancy

9h30 – 12h30 – résidence de traduction

Petra Wüllenweber (Allemagne), auteure de Und Morgen

et la traductrice Ruth Orthmann travailleront à une traduction du texte

en collaboration avec des participants amateurs ou en formation.

En partenariat avec le Goethe – Institut de Nancy.

Und Morgen – Lors d’un contrôle dans le métro, Alex aide Eileen et empêche que l’on découvre qu’elle voyage sans ticket. Il est différent des garçons de sa classe. Il sait ce qu’il veut et il a un secret. Eileen est fascinée par le monde qu’elle découvre grâce à lui. Marvin, un camarade de classe d’Eileen, est jaloux et observe les rencontres des deux. Lorsqu’il découvre un soir le secret d’Alex, il cherche à l’utiliser à ses fins.

Petra Wüllenweber mène à la fois une carrière de metteur en scène et d’auteur de pièces de théâtre. Elle a cofondé le théâtre Zeitsprung à Ulm depuis 2000, elle est metteuse en scène free-lance , et sa production de Zweier ohne a été nominée pour le prix Faust en 2014. Ses pièces Am Horizont et Zur Zeit nicht erreichbar ont été invitées aux journées de Mülheim. Cette saison, elle vient de monter Caligula de Camus a Fürth et sa pièce Auf Eis sera créée en mars 2016 à Bamberg.

Ruth Orthmann est comédienne (formée à l’école de Vitez), metteuse en scène, dramaturge et traductrice. Après de nombreuses collaborations à l’opéra et au théâtre, elle est actuellement en poste à la régie artistique de la Comédie Française. Elle traduit du théâtre classique et contemporain, régulièrement joué sur les scènes françaises.

Abbaye des Prémontrés, Pont-à-Mousson

9h30 – 16h30 Réunion des partenaires Européens du projet « Fabulamundi »

10h – 13h Atelier de pratique artistique

Alexandre Dolle (directeur artistique de la compagnie Stasima) et les élèves du lycée Jean-Baptiste Vuillaume de Mirecourt.

11h – 12h Rencontre

Les élèves des lycées Frédéric Chopin de Nancy et Jean-Baptiste Vuillaume de Mirecourt rencontrent Magali Mougel, auteur de The Lulu Projekt.

13h30 – Lecture

LE CIMETIÈRE DE L’ÉLÉPHANTE de George Brant (Etats-Unis)

_DSC7168

Traduit par Dominique Hollier et Sarah Vermande

Lecture dirigée par Jean de Pange

avec les étudiants de L3 Arts du Spectacle de Lorraine

Salle Alexandre Guillaume

suivie d’une rencontre avec Dominique Hollier et Sarah Vermande

Nous sommes en 1916. Un cirque. Une petite ville du Tennessee. Un mort. Et le seul lynchage connu d’un éléphant dans toute l’histoire des États-Unis.

L’auteur s’empare ici de l’histoire vraie de la pendaison de Mary, gigantesque éléphante d’Asie, à une grue ferroviaire, après qu’elle a malencontreusement écrasé la tête de l’employé de cirque inexpérimenté qui la conduisait lors de la parade. George Brant en fait un grand poème choral : les habitants de la ville et les membres du cirque racontent chacun leur morceau d’histoire.

George Brant est un auteur américain membre de la Dramatists Guild et Auteur en résidence au Playwright’s center. Ses pièces ont été jouées aux États-Unis et dans plusieurs autres pays. Grounded (traduite l’an dernier avec une aide de la MAV) fait partie des 10 meilleures pièces de l’année selon le Guardian et le Evening Standard et a reçu de nombreuses récompenses parmi lesquelles une nomination pour le prix Amnesty International Liberté d’Expression.

Traduit avec le soutien de la Maison Antoine Vitez, Centre international de la traduction théâtrale.

14h30 – Lecture

LE BORD d’Edward Bond (Angleterre)

_DSC9475

Traduit par Jérôme Hankins

Lecture dirigée par Yannick Toussaint et Éric Derenne

avec les élèves du Lycée Jacques Marquette de Pont-à-Mousson

au Cellier

suivie d’une rencontre avec Jérôme Hankins

Un étranger gît dans la rue. Un jeune homme, Ron, revient d’une soirée où il a fêté avec ses amis son départ pour un grand voyage à l’autre bout de la planète. Ron ne parvient pas à réveiller l’homme, à le secourir. Chez lui, sa mère l’attend avec un dernier repas avant le départ. Situation tendue, car douloureuse. Le père est mort il y a quelques années. Soudain, l’étranger fait irruption dans la maison. Le huis clos, par sa violence et ses malentendus, incitera les trois individus à explorer les limites de leur rapport au monde.

Edward Bond est l’auteur de plus de quarante pièces qui sont jouées dans le monde entier. Il écrit également des scénarii pour le cinéma ou la télévision, des livrets d’opéra et de ballet, de la poésie. Dans ses essais, il développe une réflexion théorique et politique sur l’art du théâtre qu’il met en pratique dans ses mises en scène mais aussi dans des ateliers d’acteurs et en milieu scolaire. Edward Bond vit aujourd’hui à Cambridge.

L’Arche est éditeur et agent théâtral du texte représenté. www.arche-editeur.com

16h00 – Lecture

EXPLOITS MORTELS de Rasmus Lindberg (Suède)

_DSC9489

Traduit par Marianne Ségol-Samoy

Lecture dirigée par Christian Magnani et Marielle Biehl

avec les élèves du Lycée Jean-Baptiste Vuillaume de Mirecourt

salle Sainte-Marie-Aux-Bois

suivie d’une rencontre avec Marianne Ségol-Samoy

C’est l’anniversaire de la mère de Josefin et toute la famille est réunie pour fêter l’événement. Oui, sauf que Joséphine pète les plombs, que sa mère s’enferme dans les toilettes et que Johnny se fait larguer… Ah oui, et l’un d’eux finit par se faire écraser ! Bref un jour normal dans le monde déjanté de Rasmus Lindberg.

Né en Suède, Rasmus Lindberg est auteur et metteur en scène. Depuis 2008, il est auteur et metteur en scène associé au théâtre Norrbottensteater à Luleå. Il a fait sa percée avec Le Mardi où Morty est Mort, pièce pour laquelle il a reçu de nombreux prix. Il est aujourd’hui considéré comme un des jeunes auteurs suédois montants et s’inscrit dans une nouvelle génération d’auteurs à l’écriture très travaillée.

Pièce traduite avec le soutien du Swedish Arts Council

17h00 – Lecture

THE LULU PROJEKT de Magali Mougel (France)

_DSC9509

Lecture dirigée par Marielle Durupt et Anne Torloting

avec les élèves

de terminales (option théâtre facultative) du Lycée Frédéric Chopin de Nancy

à l’Amphithéâtre

suivie d’une rencontre avec Magali Mougel

Lulu n’est pas un ado comme les autres. Son rêve ? Devenir une star du rock ou du punk. Mais, il n’en sera pas ainsi. Échouant aux tests scolaires qui doivent définir son avenir professionnel, Lulu travaillera à l’usine, puis pour un jardinier-paysagiste. Pour fuir le monde du travail, Lulu se lie d’amitié avec Moritz. Ensemble, ils s’inventent un autre monde où, grâce à la force de leur imaginaire et l’aide potentielle des extraterrestres, il serait possible de tout reprendre à zéro.

Magali Mougel est auteure pour le théâtre et enseigne à l’ENSATT dans le département d’écriture dramatique. Ses textes ont été mis en scène entre autres par Mathias Beyler, Delphine Crubézy, Philippe Delaigue, Philippe Labaune ou Eloi Recoing. Elle écrit en 2015-2016 pour le festival Odyssée en Yvelines production CDN de Sartrouville et CDN de Montluçon Elle pas princesse Lui pas héros, pour le RodeoThéâtre Poudre Noire et pour le Théâtre du Phare Je ne veux plus. Ses textes Erwin Motor, dévotion, Guérillères ordinaires, Suzy Storck, Penthy sur la Bande (à paraître) sont édités aux Éditions Espaces 34.

The Lulu Projekt est une commande d’écriture passée à l’auteure dans le cadre du Chantier, projet imaginé à l’occasion du jumelage entre Le Fracas – CDN de Montluçon et les lycées du territoire.

18h00 – INAUGURATION de la Mousson d’hiver

Théâtre de la Manufacture – Grande Salle, Nancy

 20h00 – Spectacle – Tarifs 9 – 17 – 22€

RISK

_DSC9560

De John Retallack (Angleterre)

Conception Eva Vallejo, Bruno Soulier

Traduction Isabelle Famchon

Mise en scène Eva Vallejo

Magnétiques, ensemble, les cinq acteurs font corps et choeur. Corps qui respirent, halètent, chantent. Cinq corps vifs pour incarner cinq adolescents de Glasgow dont l’auteur anglais, John Retallack, a recueilli l’histoire. Entre crises et désarrois, sentiment d’abandon, combats pour être accepté par les autres, quel rôle tenir ? Éprouver le monde et le risque de vivre c’est s’éprouver soi-même et l’on explore les limites pour être sûr de bien exister. La mort, ils ne la “ craignent pas ”. Martin, le reclus, Ed, le gothique fugueur et trop timide, Michelle, la jeune fille humiliée devenue bastonneuse de choc en découvrant sa force face à Lorraine, la terreur du lycée, les destins sont écorchés et passent par les turbulences de ce que l’on appelle “ comportements à risque ”.

Avec Henri Botte Lyly Chartiez Marie-Aurore d’Awans Gérald Izing Gwenaël Przydatek Bruno Soulier (claviers) Musique Bruno Soulier Lumière Philippe Catalano Assistants à la mise en scène Anne Lepla et Guick Yansen Régie générale Eric Blondeau Son Olivier Lautem Surtitrage Vidéo Fanny Derrier

Production L’Interlude T/O

Coproduction Le Grand Bleu, Établissement national de production et de diffusions artistique, Lille – en partenariat avec le Théâtre du Nord, le Théâtre national Lille Tourcoing, la Région Nord Pas-de-Calais et la MJC de Rodez

Soutien à la production La Méridienne, Scène conventionnée de Lunéville. Soutien de la Spedidam

Compagnie conventionnée par le Ministère de la Culture, DRAC Nord Pas-de-Calais et le Conseil Régional Nord Pas-de-Calais, soutenue par le Conseil départemental du Nord et la Ville de Lille “ Compagnie-compagnon ” du Théâtre du Nord, Théâtre National Lille Tourcoing Région Nord Pas-de-Calais

RISK est traduit de l’anglais par Isabelle Famchon Éd. Les Solitaires Intempestifs. John Retallack est représenté par l’Agence DRAMA en France

Mardi 15 mars 2016

Théâtre de la Manufacture – Grande Salle, Nancy

9h30 – 12h30 Résidence de traduction

Petra Wüllenweber (Allemagne), auteure de Und Morgen et la traductrice Ruth Orthmann travailleront à une traduction du texte en collaboration avec des participants amateurs ou en formation. En partenariat avec le Goethe – Institut de Nancy.

Abbaye des Prémontrés, Pont-à-Mousson

9h30 – 16h30 Réunion des partenaires Européens du projet « Fabulamundi »

10h – 13h Atelier de pratique artistique

Alexandre Dolle (directeur artistique de la compagnie Stasima) et les élèves du lycée Jean-Baptiste Vuillaume de Mirecourt

9h30 – 12h30 Atelier de pratique artistique

Isabelle Richard-Taillant, auteure de Titan et les élèves du lycée La Miséricorde de Metz

13h30 – Lecture

TITAN d’Isabelle Richard-Taillant (France)

_DSC7264

Lecture dirigée par Sylvie Pellegrini et Thibaut Schaaff

avec les élèves du Lycée La Miséricorde de Metz

salle Sainte-Marie-Aux-Bois

suivie d’une rencontre avec Isabelle Richard-Taillant

Quand on a son père qui meurt et que l’on a dix ans, ce n’est déjà pas simple.

Mais quand on a l’impression qu’il y a des questions sans réponse, là ça se complique vraiment. Heureusement que Lucien, un facteur mort a décidé de ne pas prendre tout à fait sa retraite pour permettre à Titan de continuer à avancer sur le chemin de la vie…

Isabelle Richard-Taillant se forme à l’art dramatique au Cours Florent et poursuit une maîtrise en études théâtrales à Lille III. Elle développe la pratique d’ateliers pour enfants, adolescents et adultes et se passionne pour la pédagogie. Elle se tourne également vers l’écriture. Elle remporte le prix Annick Lansman 2013 avec Titan lauréat de l’aide au montage par le CNT en juin 2015. Minoé (2011) ainsi que Jeanne et Louis (2014) seront édités chez Lansman en 2016. Depuis avril 2013, elle enseigne au Conservatoire régional d’art dramatique de Lille ainsi qu’à l’École Supérieure Musique et Danse.

En partenariat et avec l’aide à la création du Centre National du Théâtre.

14h30 – Lecture

LAIT NOIR d’Holger Schober (Allemagne)

_DSC7270

Traduit par Laurent Muhleisen

Lecture dirigée par Eric Lehembre

Par les étudiants de Sciences Po Paris Campus de Nancy

à l’Amphithéâtre

suivie d’une rencontre avec Laurent Muhleisen

Thomas, un adolescent en pleine dérive, rejette en bloc son identité allemande lors d’un voyage scolaire au camp d’Auschwitz. Arrêté pour vagabondage, il est interrogé par Tomazs, un policier désabusé et germanophobe. En se parlant, le garçon et l’homme abandonnent leurs clichés mutuels, apprennent même à s’apprécier. Un jour, Thomas rencontre Isabella, la fille de Tomasz…

Holger Schober est né en 1976 à Graz en Autriche. Il mène parallèlement une carrière d’acteur, de metteur en scène et d’auteur, essentiellement pour le jeune public, en Autriche et en Allemagne. Depuis 2009, il est le directeur artistique du Wiener Klassenzimmertheater, un ensemble qui se consacre entièrement au théâtre en milieu scolaire. Lait noir a été créé en 2011 et a remporté plusieurs prix.

Pièce inscrite au répertoire de la Maison Antoine Vitez, Centre International de la traduction théâtrale. Un extrait a été publié dans le Cahier de la MAV n° 10 consacré au théâtre jeune public en Europe (éditions théâtrales). L’Arche est agent théâtral du texte représenté. www.arche-editeur.com.

Dans le cadre de Fabulamundi. Playwriting Europe.

16h00 – Lecture

LE BOL AFFAMÉ d’Edward Bond (Angleterre)

_DSC9687

Traduit par Jérôme Hankins

Lecture dirigée par Christine Koetzel, metteuse en scène

avec les étudiants en Études Culturelles et DU Théâtre de l’Université de Lorraine

au Cellier

suivie d’une rencontre avec Jérôme Hankins

  1. Une ville. La population est soumise à un rationnement drastique, dans un état d’urgence permanent. Dans les rues, les rafales d’un vent violent manque de renverser les rares passants. Chacun se terre chez soi. Dans ce contexte, une famille : le père, la mère, la fille. Ils tentent de survivre à cette situation devenue normale. La jeune fille, cependant, a un invité imaginaire à qui elle réserve une place à la table, et un bol qu’elle remplit de nourriture. Pour ses parents, c’est là un caprice, un gâchis inutile.

L’Arche est éditeur et agent théâtral du texte représenté. www.arche-editeur.com

17h00 – Lecture – Entrée libre

LES ROUTES EN COLÈRE d’Edward Bond (Angleterre)

_DSC9721

Traduit par Jérôme Hankins

Lecture dirigée par Véronique Bellegarde et Michel Didym

Avec Michel Didym et Alexandre Pallu

Salle Sainte-Marie-Aux-Bois – suivie d’une rencontre avec Jérôme Hankins

Un soir dans une ville. Dans un appartement, un adolescent fait le tri des jouets de son enfance. Son père reste muet depuis un accident qui a fait imposer sa famille : refuse-t-il ou est-il incapable d’en parler ? Ce soir, le fils va lutter pour découvrir la vérité et reprendre le contrôle de sa vie.

L’Arche est éditeur et agent théâtral du texte représenté. www.arche-editeur.com

Mercredi 16 mars 2016

Théâtre de la Manufacture – Salle de répétition, Nancy

9h30 – 12h00 Résidence de traduction

Petra Wüllenweber (Allemagne), auteure de Und Morgen et la traductrice Ruth Orthmann travailleront à une traduction du texte en collaboration avec des participants amateurs ou en formation. En partenariat avec le Goethe – Institut de Nancy.

12h00 – Mise en voix de la résidence de traduction

18h00  – Lecture

LE MERVEILLEUX VOYAGE DE NOUR HOLGERSSON

de Capucine Berthon suivi de

BEACH BOY ou l’itinéraire d’une migration

d’Anthony Rossi

Deux textes de jeunes auteurs, étudiants du master Écriture de l’INSAS (Institut National Supérieur des Arts du Spectacle de Bruxelles) par les étudiants du Théâtre Universitaire de Nancy (T.U.N.)

Lectures dirigées par Caroline Bornemann et Denis Milos suivies d’une rencontre avec les auteurs. Durée 1h15 (Deux Pièces courtes commandées à l’INSAS par la manifestation a.t.c 2016 sur le thème Migrer)

LE MERVEILLEUX VOYAGE DE NOUR HOLGERSSON de Capucine Berthon

_DSC7282

Une fable dans laquelle Nour nous guide dans un voyage semé d’embuches, celui d’oies sauvages – représentation que la jeune fille invoque pour nous parler d’autres migrants en Europe de nos jours.

Capucine Berthon est née en 1991, à Paris. Elle entreprend des études supérieures en arts de la scène, d’abord au sein d’une classe préparatoire littéraire puis à l’ENS de Lyon où elle participe à plusieurs ateliers d’écriture. En 2015, elle entre à l’INSAS en master Écriture dramatique spécialité théâtre.

BEACH BOY d’Anthony Rossi

_DSC9779

Beach Boy a fui sa terre natale, il se retrouve bloqué à la frontière entre deux pays. Là-bas, il tentera de survivre comme il peut, mais les rencontres qu’il y fera le confronteront à la difficulté de s’intégrer et aux peurs de l’étranger, inhérentes à chacun. Stigmatisé, il perdra petit à petit son identité profonde au profit de celle que la frénésie générale lui a créée.

Anthony Rossi est originaire de Roquebrune-Cap-Martin. Diplômé d’une licence de Lettres Modernes Appliquées par l’Université La Sorbonne-Paris IV, il se forme en parallèle en tant que comédien à l’École Claude Mathieu. Il intègre l’INSAS en master Écriture dramatique spécialité théâtre en 2015.

P1160276 P1160345 P1160344  P1160318 P1160320 P1160292 P1160285 P1160287 P1160290 P1160291 P1160294 P1160297 P1160323 P1160331