11 juillet 2017

DIMANCHE 27 AOÛT

 

9h30-12h30_ateliers de l’Université d’été européenne

dirigés par Joseph Danan, Nathalie Fillion, Pascale Henry, Rebekka Kricheldorf et Jean-Pierre Ryngaert.

 

11h_spectacle de rue (départ place saint Antoine)_Walking Thérapie

VOIR AU 26 AOÛT

14h_lecture_Aphrodisia

de Christophe Pellet (France), dirigée par l’auteur, avec Grégoire Lagrange, Marie Levy, Glenn Marausse, Ariane von Berendt

Élégie contemporaine, Aphrodisia se déploie comme le rêve d’une union perdue qu’il s’agirait de retrouver. Mythes antiques et allégories anciennes rencontrent une forêt de symboles de la modernité : cravates, colocs et open spaces. L’ère du tout-fonctionnel. Refusant de se dissoudre dans un monde du travail qui écrase l’individu, les personnages d’Aphrodisia s’absorbent dans une quête de lumière des origines, là où subsiste une réelle présence de l’être et du désir – à l’écart de la froideur des connexions virtuelles.

Christophe Pellet est un auteur et réalisateur français né à Toulon. Il est diplômé de la FEMIS en 1991, section scénario. Il a publié une quinzaine de pièces chez L’Arche Éditeur depuis 2000. En 2006, il obtient la Bourse Villa Médicis Hors les murs à Berlin et reçoit en 2009 le Grand Prix de Littérature Dramatique pour sa pièce La Conférence. Ses pièces sont montées par Stanislas Nordey, Matthieu Roy, Jacques Lassalle, Madeleine Louarn, Anne Théron, Michael Delaunoy, Jean-Pierre Miquel, Jean-Louis Thamin, Renaud-Marie Leblanc…. Ses pièces sont également jouées en Allemagne et en Angleterre. En 2017, Stanislas Nordey met en scène Erich von Stroheim avec Emmanuelle Béart. Il vient de recevoir le prix Jeune théâtre de l’Académie Française pour Aphrodisia et l’ensemble de son oeuvre.

L’Arche est éditeur et agent théâtral du texte représenté.

 

16h_« c’est l’auteur qui décide »

Rencontre avec Christophe Pellet autour de son oeuvre

 

16h45_spectacle de rue (départ place saint Antoine)_Walking Thérapie

VOIR AU 26 AOÛT

 

18h_lecture_Tenir

de Nathalie Papin (France), dirigée par Leyla-Claire Rabih, avec Christophe Brault, Charlie Nelson, Bruno Ricci

Ils sont trois : Celui qui reste, L’autre et Le Type. Il y aura aussi un oiseau, un goura bleu. Celui qui reste regarde le monde s’écrouler autour de lui. L’autre ne s’en émeut guère. Autour d’eux, il ne reste plus rien qu’une plume de goura, comme une promesse de vie. Surgit un troisième personnage : Le Type, un être de violence à l’état brut. Qui isole encore plus Celui qui reste, qui veut partir de l’autre côté avec L’Autre. Mais de l’autre côté, que trouvent-ils ? Aussi la maladie, la dévastation, l’amour et les gouras. Mais, malgré son corps de plus en plus meurtri, Celui qui reste change. Il réussit à tenir seul, à résister au Type. À peut-être mieux aimer ?

Nathalie Papin est une auteure majeure, connue pour ses pièces jeunesse. La dernière, Léonie et Noélie, éd. l’Ecole des loisirs, est distinguée par le Grand prix de littérature dramatique pour la jeunesse 2016. Tenir, qui fait partie de ses pièces adultes, est un pas de plus dans cette écriture théâtrale qui cherche une parole de la tension entre la pulsion de vie et ce qui l’entrave. En 2017, elle fera paraître Le gardien des ombres (création par Maesta Théâtre à l’Espace Jéliote d’Oloron en novembre) et Quand j’aurai mille et un ans (création par la compagnie Les lucioles à la Maison des Arts de Laon en novembre), toutes deux aux éditions de l’Ecole des loisirs.

Tenir est édité par Espaces 34.

 

20h45_spectacle_Entre les lignes

au centre culturel Pablo Picasso de Blénod-lès-Pont-à-Mousson

de Tiago Rodrigues (Portugal), texte français de Thomas Resendes, avec Tónan Quito

Entre les lignes est une pièce courte, un monologue, centré sur le rapport entre un auteur de théâtre et son interprète. C’est le récit d’une expérience ratée, d’une série d’incidents. Un texte que l’acteur aurait dû interpréter seul sur scène, mais dont il a manqué toutes les échéances pour de mystérieuses raisons. L’acteur devient alors le personnage principal de sa propre fiction et part à la recherche de solutions pour réaliser ce spectacle, en s’engouffrant dans une espèce de labyrinthe initiatique aussi fantastique que poétique.

Nouveau directeur artistique du Théâtre National Dona Maria II à Lisbonne, Tiago Rodrigues est acteur, dramaturge, metteur en scène et producteur. En 2003, il fonde la compagnie Mundo Perfeito avec Magda Bizarro et est remarqué pour son approche nouvelle de la dramaturgie, comme pour ses collaborations avec des artistes internationaux. Tiago Rodrigues a également monté les textes d’une génération émergente d’auteurs portugais. Son implication dans la vie artistique de son pays, la vision politique et métapoétique de son théâtre font de lui un metteur en scène présent sur les plus grandes scènes européennes.

Le texte a été traduit grâce au concours de la Maison Antoine Vitez, Centre international de la traduction théâtrale, et du festival Terres de paroles. Ce spectacle est soutenu par l’institut culturel Camões de Lisbonne.

 

22h30_les impromptus de la nuit

Des nouvelles du monde écrites en résidence à l’Abbaye des Prémontrés par des artistes de La Mousson d’été : Joseph Danan et Helena Tornero

en partenariat avec le projet Fabulamundi. Playwriting Europe dans le cadre du programme Creative Europe

 

suivi de_DJ / The Man Inside Corrine